3 scénarios pour un Paris 0 carbone

Leonard, la plateforme d’innovation et de prospective du Groupe VINCI, Shell et l'OCDE se sont associées pour élaborer, avec l’aide de 45 experts publics et privés, trois scénarios prospectifs ouvrant la voie à la décarbonation de Paris et de sa région à l’horizon 2050.

Le rapport publié aujourd’hui sera présenté et discuté à l’occasion d’une rencontre publique en ligne le 18 novembre prochain.

Pour construire le rapport intitulé « Métropole de Paris : atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 », ce workshop a réuni 45 experts issus de 30 organisations des secteurs public,  et privé et de la société civile,  parmi lesquels la Mairie de Paris, la Région Île-de-France, le ministère de la Transition écologique, l’Agence internationale de l’énergie, les universités de la Sorbonne et de Stanford et de grandes entreprises françaises.

Ce workshop a réuni des parties prenantes clés des secteurs public, privé et de la société civile, soit 45 experts de 30 institutions différentes dont la Mairie de Paris, la Région Île-de-France, le ministère de la Transition écologique, l’Agence internationale de l’énergie, des chercheurs des universités de la Sorbonne et de Stanford, ainsi que certaines des plus grandes Entreprises françaises.

Télécharger le rapport

« Les objectifs fixés dans le Plan d’action de Paris sur le climat ne seront atteints qu’avec la mobilisation de tous. C’est la raison pour laquelle nous avons pris l’initiative, avec Shell et l’OCDE, de rassembler un large collectif pour imaginer ces trois scénarios vers la décarbonation de la capitale et de sa métropole », a indiqué Julien Villalongue, directeur de Leonard.

« Les villes disposent d’importants leviers pour la mise en œuvre de la transition énergétique et la Ville de Paris s’est dotée d’objectifs ambitieux afin d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Ces 3 scénarios permettent d’engager la conversation sur le futur de la métropole parisienne et les collaborations nécessaires afin d’atteindre la neutralité carbone », a ajouté Vincent Baril, président de Shell France.

Le rapport esquisse trois scénarios :

  • Evolution par les technologies vertes : la volonté de saisir les opportunités technologiques et de création d’entreprises liées à la transition écologique ouvre à la France des perspectives économiques plus vertes. Une politique gouvernementale coordonnée permet d’accélérer la transition énergétique, créant ainsi les conditions de la neutralité des territoires d’ici 2050.
  • Défiance et Immobilisme : les crises sociales et économiques prennent le pas sur la transition climatique. Dans l’agenda national. Les populations les plus touchées par l’aléa climatique se mobilisent pour réclamer des initiatives en faveur de l’égalité et de la lutte contre le changement climatique, devenant les principaux agents de la transformation
  • Ouvrir la voie : une collaboration étroite entre élus et communautés locales améliore la prise en compte des préoccupations des citoyens en matière de bien-être et de changement climatique, et devient le principal moteur de la transition vers un Paris 0 carbone.

Pour la plupart des experts rassemblés par Leonard, Shell et l’OCDE, les inégalités socio-économiques et la complexité de la gouvernance politique de l’échelle nationale à locale constituent les principales sources d’incertitude sur le chemin de la neutralité carbone.

Regarder le replay de l’événement

Télécharger le rapport

Qui sommes-nous ?

Pour relever le défi de la transformation des territoires et des modes de vie, le groupe VINCI a créé Leonard. Notre objectif ? Fédérer une communauté d'acteurs pour construire ensemble la ville de demain.