Code de la route 2030 : devenez codeur des mobilités – Building Beyond 2020

Et si on réinventait le code de la route pour les conducteurs du futur ?

En France, si la réglementation routière est antérieure à l’apparition de la voiture (1724), le code de la route a, tout au long de son histoire, été amendé au gré des vagues technologiques – dont la principale fut la démocratisation de la voiture. En 1909, un décret crée une Commission nationale chargée de proposer un « Projet de Code de la Route », qui aboutira en 1921.

Cent ans plus tard, la route n’est plus l’apanage des véhicules individuels motorisés, elle est devenue le lieu où se croisent des modes de (micro)mobilités divers, à tel point que la Belgique et la France ont conduit des expérimentations autour de « codes de la rue », visant à apaiser le partage de l’espace public entre voitures, vélos et piétons. Au-delà de la diversification des modes de transport, d’inédites avancées technologiques viennent bousculer le code de la route : l’automatisation de la conduite pose la question des responsabilités en cas d’accident et impacte, notamment, les zones de parkings ; les pratiques d’autopartage qui commencent à bénéficier de voies dédiées. À la croisée de toutes ces émergences, quelles règles nos enfants appliqueront sur la route en 2030 ?

Cet événement est organisé en partenariat avec Usbek et Rica, dans le cadre de la troisième édition du festival Building Beyond.

Qui sommes-nous ?

Pour relever le défi de la transformation des territoires et des modes de vie, le groupe VINCI a créé Leonard. Notre objectif ? Fédérer une communauté d'acteurs pour construire ensemble la ville de demain.