Penser et construire des infrastructures résilientes au risque climatique

Face à la multiplication et à l’intensification des phénomènes liés au changement climatique, les sociétés urbaines doivent s’adapter à des risques de plus en plus marqués. Le principe de résilience constitue un maillon essentiel pour penser cette transition en apportant dès la conception des infrastructures une souplesse et une agilité capables de résister et de s’adapter aux crises éventuelles, sans se refuser à penser l’avenir. Découvrez sans tarder notre panorama "Emerging Trends" des enjeux de la construction d'infrastructures résilientes.

Résilience urbaine

Dans son dernier rapport sur l’évolution du climat rendu public le lundi 8 octobre, le GIEC affiche un message clair : le seuil de 1,5°C visé par la COP 21 sera franchi entre 2030 et 2052. Et si rien n’est fait, une augmentation de  2°C pourrait s’avérer encore plus désastreuse pour notre environnement. Le groupe d’experts détaille tout au long de ces 250 pages les conséquences catastrophiques du réchauffement pour les humains comme pour les autres espèces vivantes : submersion des territoires insulaires les plus fragiles, désertification des sols, baisse des récoltes, augmentation des risques d’inondation, multiplication des épisodes cycloniques…

Mais le GIEC ne se contente pas d’énumérer les menaces à venir : il présente aussi des solutions pour inciter les gouvernements à agir. Des pistes concrètes exhortent ainsi à réduire la demande en énergie des bâtiments et des transports, mais également à concevoir des territoires plus résilients pour mieux parer les conséquences du dérèglement du climat.

Un panorama des défis de la résilience climatique pour les infrastructures

Les travaux du groupe de prospective de Leonard consacré à la résilience climatique des infrastructures, parrainé par Jérôme Stubler, président de VINCI Construction France, s’inscrivent dans cette ambition. Leonard publie aujourd’hui un panorama “Emerging Trends” des risques et des actions pouvant être entrepris pour rendre les infrastructures résistantes et adaptables au choc climatique. Alors que 75% des infrastructures urbaines de 2050 restent à construire, l’époque actuelle porte en elle l’opportunité unique d’intégrer ces nouveaux principes dans leur conception.

Le panorama Emerging Trends de Leonard est dès à présent disponible en ligne :

Resallience, une « pépite » pour préparer la résilience

Leonard prépare aussi l’adaptation des infrastructures sur le terrain entrepreneurial : né dans le cadre du parcours Intrapreneurs de VINCI accompagné par Leonard, le bureau d’études Resallience offre des services de conseil, de modélisation et de pilotage de projets pour adapter les infrastructures et leurs usages au changement climatique.

Découvrez le portrait de Karim Selouane, intrapreneur chez Leonard et fondateur de Resallience :

La Fabrique de la Cité, think tank de la prospective urbaine, a tout récemment publié un rapport consacré à la résilience urbaine. Nous vous invitons à le découvrir sans tarder sur le site de La Fabrique.