Radar – Notre sélection de business innovants #57

Assembly OSM, spécialiste de la construction modulaire, lève 38M$. Nexii lève 35M$ avec sa solution de construction écologique et modulaire. Michelin rachète une startup spécialisée dans l'analyse des images routières.

Assembly OSM, spécialiste de la construction modulaire, lève 38M$

L’échec retentissant de la startup Katerra n’a pas dissuadé les entrepreneurs et les investisseurs de miser sur la construction modulaire. Dernier exemple en date : la startup américaine Assembly OSM, qui vient de lever 38 millions de dollars pour développer son concept de construction reposant sur des éléments préfabriqués. Assembly affirme que ses bâtiments peuvent générer 30 à 40% d’émissions carbone en moins à la construction que les bâtiments traditionnels et que ses chantiers réduisent les émissions de 60 à 70%.

La méthode de production, qualifiée de « post-modulaire » par l’entreprise, est davantage inspirée de l’industrie automobile ou aéronautique que de la construction modulaire traditionnelle, car elle s’appuie sur un vaste réseau de sous-traitants et de fournisseurs, et ne cherche pas à tout intégrer, afin d’offrir davantage de flexibilité et d’options de personnalisation.

Depuis sa création en 2019, la startup a ainsi levé plus de 60 millions de dollars. Elle compte parmi ses investisseurs les fonds Fifth Wall et Bessemer Venture Partners, ainsi que Jefferies Group, Manta Ray Ventures, FJ Labs, RSE Ventures, Signia, Gaingels, New Vista Capital, Tectonic, Atento et Moving Capital.

Ces fonds vont permettre à la startup de développer sa plateforme technologique et d’initier ses premiers programmes immobiliers, en commençant par des projets résidentiels à New York. A plus long terme, Assembly OSM estime que sa solution pourra aussi être appliquée à la construction d’hôtels, d’établissements de santé, de bâtiments industriels ou de bureaux.

Nexii lève 35M$ avec sa solution de construction écologique et modulaire

Autre startup prometteuse de la construction modulaire, le Canadien Nexii vient de lever 35 millions de dollars à une valorisation de 1,6 milliards de dollars auprès des fonds Horizon Technology Finance et Trinity Capital. La société, créée fin 2018, est devenue une licorne après sa levée de fonds de 45 millions de dollars en septembre 2021, soit 31 mois après sa création… un record au Canada. Au total, ce sont 155 millions de dollars qui ont été levés à travers sept tours de tables successifs.

Le système de construction breveté de Nexii repose sur la production en série de panneaux préfabriqués pour les murs, les planchers et les toits dans une usine hors site, suivie d’un assemblage rapide sur place. Outre son logiciel propriétaire, l’entreprise s’appuie sur la réalité augmentée pour vérifier les assemblages des différents éléments avant la construction sur site. Les panneaux préfabriqués sont composés d’un béton maison appelé Nexiite, qui permettrait de réduire les émissions de carbone de 20 à 36 % par rapport au traditionnel ciment Portland.

Nexii compte déjà 400 employés et deux usines au Canada, ainsi qu’un site de production aux Etats-Unis. Pour accélérer sa croissance, l’entreprise prévoit de franchiser sa solution de panneaux de construction à des fabricants locaux, qui produiront et commercialiseront les produits de construction Nexii dans leurs régions. Les fabricants locaux paieront des droits de licence à l’entreprise et un pourcentage du revenu des ventes de produits.

Michelin rachète une startup spécialisée dans l’analyse des images routières

RoadBotics, une startup de Pittsburgh spécialisée dans la numérisation des infrastructures routières, vient d’annoncer son rachat par Michelin. Cette startup utilise l’IA et le machine learning pour transformer des données visuelles en cartes, à partir d’images et vidéos capturées par des smartphones fixés sur les pare-brises de véhicules.

Ces clients sont les collectivités locales, qui utilisent ces informations pour améliorer leurs infrastructures routières et en assurer la maintenance. 250 collectivités, dans 14 pays, utilisent déjà la solution de l’entreprise, qui compte 35 salariés.

Créée en 2016 au sein de l’Institut de robotique de l’Université Carnegie Mellon, RoadBotics avait levé 11,4 millions de dollars de financement. Le montant de l’acquisition n’a pas été dévoilé. À l’issue de l’acquisition, la technologie de la startup sera intégrée à la plateforme de services dédiés à l’analyse des données et des comportements de conduite nommée “Michelin DDi” (Driving Data to Intelligence), d’abord aux Etats-Unis, puis en Europe dans un second temps.

Et aussi…

TerraCO2 lève 46M$ pour développer ses ciments décarbonés 

Join, une technologie d’aide à la décision pour les architectes lève 16M$

Adaptive Real Estate lève 6,5M$ pour simplifier la gestion et la comptabilité dans le BTP 

En Espagne, 011h veut développer la construction en bois

Spinview lève 5,5 millions de livres pour développer un metaverse des infrastructures 

Que faisons-nous ?

Pour relever le défi de la transformation des territoires et des modes de vie, le groupe VINCI a créé Leonard. Notre objectif ? Fédérer une communauté d'acteurs pour construire ensemble la ville de demain.