Radar – Notre sélection de business innovants #58

À Menlo Park, BlocPower veut décarboner plus de 10 000 foyers et bâtiments d'ici 2030. Sika investit dans une start-up du secteur de la robotique, capable de créer des structures en béton armé sans utiliser de coffrage conventionnel. Suffolk Construction va investir 100 millions de dollars de plus dans les start-up de la Construction Tech et de la PropTech.

À Menlo Park, BlocPower veut décarboner plus de 10 000 foyers et bâtiments d’ici 2030

Les bâtiments résidentiels et commerciaux sont responsables de 13 % des émissions de gaz à effet de serre aux États-Unis, selon la start-up BlocPower, localisée à Brooklyn, dans l’État de New York. Celle-ci a une solution pour réduire cette empreinte : électrifier et décarboner les bâtiments, essentiellement en remplaçant les systèmes de chauffage, de refroidissement et de production d’eau chaude reposant sur le pétrole et le gaz par des appareils et équipements entièrement électriques.

Fondée en 2014, l’entreprise travaille main dans la main avec les propriétaires de bâtiments et les administrations locales, à qui elle propose des services clés-en-main de rénovation énergétique. Elle bénéficie pour cela de soutiens de poids : en avril 2022, BlocPower a levé plus de 100 millions de dollars, dont plus de 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et 30 millions de dollars auprès Climate Innovation Fund de Microsoft.

En fonction des situations, BlocPower propose des chauffe-eau électriques, des panneaux solaires, des dispositifs d’isolation, des poêles électriques, des pompes à chaleur, etc. Une fois que le propriétaire a choisi les solutions qu’il souhaite, l’entreprise propose un financement, généralement par le biais d’un crédit de 15 ans, et lance un appel d’offres auprès d’entrepreneurs capables de réaliser le projet. Le crédit couvre les coûts initiaux – conception, matériaux et main-d’œuvre – ainsi que l’entretien courant de l’équipement par BlocPower.

Avec ce dispositif, BlocPower prévoit d’électrifier les 6 000 bâtiments de la ville d’Ithaca, dans l’État de New York. Si le projet aboutit, il a l’ambition de réduire les émissions annuelles de dioxyde de carbone de la ville de 40%. BlocPower a conclu un accord similaire avec la ville de Menlo Park, en Californie, où l’entreprise contribuera à l’électrification de plus de 10 000 foyers et bâtiments d’ici 2030. Dès à présent, BlocPower a déjà électrifié plus de 1 200 bâtiments, principalement des maisons individuelles situées dans des quartiers à revenus faibles ou modérés, mais l’entreprise a également travaillé sur des bâtiments commerciaux et des lieux de culte.

Sika investit dans une start-up du secteur de la robotique, capable de créer des structures en béton armé sans utiliser de coffrage conventionnel

Le géant suisse de la chimie Sika vient d’annoncer un investissement dans la start-up Mesh AG aux côtés de PERI Group, l’un des premiers fabricants mondiaux de coffrages et d’échafaudages. Cette start-up suisse spécialisée dans les bras robotisés a inventé la première technologie assistée par robot au monde capable de créer des structures en béton armé sans utiliser de coffrage conventionnel.

Issue d’un projet de recherche de l’ETH Zurich initié il y a dix ans, cette technologie représente un fort potentiel pour le secteur de la construction additive. La solution MESH a déjà fait ses preuves dans la construction d’un  bâtiment de trois étages à New York, la DFAB House. Mené de 2017 à 2019 par les ingénieurs d’ETH Zurich, ce chantier avait permis de combiner l’utilisation de différentes technologies de construction numérique et de montrer les usages potentiels de la robotique dans le secteur de la construction, en association avec l’impression 3D.

MESH présente de nombreux atouts. Elle offre notamment une plus grande flexibilité sur les chantiers, dans un contexte de tension sur les chaînes d’approvisionnement. En outre, les formes uniques que le bras robotique est capable de fabriquer pourraient offrir aux architectes un éventail beaucoup plus large d’options de conception.

Toutes ces perspectives incitent les acteurs historiques du secteur à regarder de près le sujet : le groupe PERI a déjà investi dans COBOD, une entreprise pionnière en matière de construction additive, tandis que Sika a présenté sa première imprimante à béton il y a un an.

Suffolk Construction va investir 100 millions de dollars de plus dans les start-up de la Construction Tech et de la PropTech

Depuis 2019, Suffolk Technologies est le bras armé de l’américain Suffolk Construction en matière d’investissement dans les start-up. Le fonds, localisé à Boston, a déjà investi dans 23 entreprises présentes dans les domaines de l’automatisation et de la robotique, de la logistique, de l’environnement, de la fintech ou du bâtiment intelligent. Le but ? Couvrir tout le cycle de vie des bâtiments et infrastructures.

Parmi les start-up financées, figurent des entreprises aussi variées que Canvas (robotique), Wint (gestion de l’eau), Brunt (équipements de protection), DiamondAge (robotique), Felux (place de marché), Procore (logiciel) ou OpenSpace (analytics pour les chantiers). Suffolk Technologies gère également Boost, un programme d’accélération de six semaines destiné aux fondateurs de start-up qui s’intéressent au secteur de la construction. Grâce aux nombreux chantiers et partenariats industriels de sa maison-mère, le fonds promet aux entrepreneurs de les aider à accélérer l’adoption de leurs technologies.

Pour renforcer encore ses investissements dans la Construction Tech, Suffolk Technologies s’apprête à lever 100 millions de dollars supplémentaires.

Que faisons-nous ?

Pour relever le défi de la transformation des territoires et des modes de vie, le groupe VINCI a créé Leonard. Notre objectif ? Fédérer une communauté d'acteurs pour construire ensemble la ville de demain.