Radar – notre sélection de business inspirants #5

L’analyse intelligente des déchets testée par Sidewalk Labs (Alphabet) à Toronto, une ville laboratoire d'innovations futuriste bientôt construite par Toyota, les trottinettes électriques de Lime vont disparaître dans 12 villes...

Sidewalk Labs (Alphabet) teste à Toronto l’analyse intelligente des déchets pour aider les habitants à mieux trier

Sidewalk Labs, la filiale d’Alphabet spécialisée dans les innovations urbaines, va maintenant collecter des informations relatives au tri des déchets des habitants de Toronto. Le projet est mené en partenariat avec AMP Robotics dont le système de vision par ordinateur va aider à identifier les matériaux pendant la phase de tri.

Deux fois par semaine, les habitants de chaque immeuble recevront par mail des conseils basés sur leur tri de la semaine précédente, afin d’améliorer le processus de recyclage.

Pour respecter l’anonymat, le nom ou l’emplacement des immeubles ne seront pas publiés et les habitants auront la possibilité de ne pas participer. Une fois le pilote terminé, Sidewalk Labs partagera un rapport public basé sur les données agrégées récoltées.

Aujourd’hui, seulement 28 % des déchets sont recyclés ou compostés à Toronto. La ville a un objectif ambitieux de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 65 % d’ici 2030 et de réduire de 70 % le nombre de matières recyclables ou organiques présentes dans les décharges d’ici 2026.

Toyota veut construire une ville laboratoire d’innovations complètement futuriste au pied du Mont Fuji

Au CES de Las Vegas, le président de Toyota, Akio Toyoda, a annoncé la création future de Woven City, une ville où Toyota et d’autres entreprises pourront tester des innovations en conditions réelles.

Prévue pour 2021, la ville a été designée par l’architecte qui a construit le siège de Google en Californie. Elle va accueillir 2 000 habitants, pour la plupart des employés de l’entreprise.

Sur place, vont être testés : voitures et camions autonomes zéro-émission, smart homes alimentées à l’énergie solaire et à l’hydrogène, robots médicaux… Les chercheurs étudieront aussi l’interaction entre ces différentes machines.

Toyota va, par exemple, lancer plusieurs modèles de e-Palette, son véhicule autonome présenté pour la première fois au CES 2018, qui permet de transporter des personnes et effectuer des livraisons.

L’entreprise a déjà investi $1 million dans un projet de l’université du Michigan pour tester ses véhicules autonomes. En Arabie Saoudite se trouve une autre ville du même genre, Neom, qui sert de laboratoire d’innovations pour le Royaume.

Lime, la start-up de trottinettes électriques vient de licencier 100 employés et se retire de 12 marchés pour augmenter sa rentabilité

L’entreprise Lime vient d’annoncer qu’elle licenciait 14% de ses effectifs et se retirait de 12 marchés, dont certaines villes américaines (Phoenix et Atlanta) et sud-américaines (Rio de Janeiro et Buenos Aires).

La raison : après deux années de croissance exponentielle, le marché des trottinettes électriques est entré dans une nouvelle phase où la rentabilité devient clé et les investisseurs cherchent un retour sur investissement. Par conséquent, Lime ferme ses marchés sous-performants.

D’autres concurrents comme Bird, Scoot, Lyft et Skip ont aussi pris des mesures de baisse des coûts et ont décidé de quitter certains marchés au cours des derniers mois.

Trouver un modèle rentable pour une entreprise de e-scooter est un sacré défi. Selon une étude du BCG, le scooter électrique moyen a actuellement une durée de vie de seulement 3 mois alors que le seuil de rentabilité d’exploitation est de 115 jours.

Les marques tentent d’améliorer la durabilité et l’autonomie en créant leurs propres modèles de scooters comme Uber avec Jump.

Qui sommes-nous ?

Pour relever le défi de la transformation des territoires et des modes de vie, le groupe VINCI a créé Leonard. Notre objectif ? Fédérer une communauté d'acteurs pour construire ensemble la ville de demain.