Building Beyond, jour 9 – Comment le numérique travaille les territoires et leurs métiers

La troisième journée de Building Beyond faisait la part belle au numérique, l’un des grands transformateurs des territoires et de leurs métiers, dont la "révolution" bouscule les métiers de la construction comme de l’énergie.

Tous capteurs ? Les citadins et leur double numérique

Le Big Data est en passe de remodeler la ville et les manières d’y résider. Le citadin capteur et émetteur participe de cette dynamique : en transmettant en continu ses données, il dresse sans y penser la carte des usages de la ville. Or, l’usage de ces données laisse entière la question de leur contrôle et bouscule certains équilibres politiques.

« La rue se transforme par l’usage du smartphone et l’accès à l’espace public passe de plus en plus par l’information sur l’accès à cet espace. » — Isabelle Baraud-Serfaty

Cécile Maisonneuve, Présidente de La Fabrique de la Cité, Isabelle Baraud Serfaty (IbiCity), Sarah Medjek (Fing) et Antoine Courmont (Sciences Po, CNIL) ont débattu de ces enjeux, interrogeant la façon dont la donnée remodèle les usages de l’espace public et sondant les difficiles questions de gouvernance qu’elle soulève, entre citoyens, acteurs publics et partenaires privés.

Lire aussi
Notre live tweet

Réduire, c’est gagner : les nouveaux professionnels de la performance énergétique

Dans un contexte de tension sur les ressources, la gestion intelligente de l’énergie peut beaucoup. Pour diminuer la consommation énergétique des bâtiments, améliorer leurs performances et les insérer dans des réseaux de nouvelle génération. De nouveaux services répondent aux besoins émergents liés à la mesure et à l’optimisation énergétique des bâtiments. De l’innovation scientifique aux enjeux opérationnels et aux nouveaux business models, nous débattrons de l’étiquette énergie de demain et des compétences nouvelles auxquelles elle fait appel.

En donnant la parole à Bruno Peuportier (Mines ParisTech), Pierre Oberlé (INES), Stéphanie Derouineau (CSTB) et Aymeric Tissandier (VINCI Facilities), le lab recherche environnement a veillé à rapprocher, conformément à la mission qu’il s’est donné, chercheurs et professionnels de l’optimisation énergétique.

Lire aussi
Le compte-rendu du lab recherche environnement

Révolution dans la construction ? Builders 4.0, à vos marques !

La conjonction du numérique (BIM, IoT, IA, jumeau numérique, réalité augmentée) et de nouvelles techniques de construction (impression 3D, robotique, construction modulaire) annonce-t-elle (vraiment) une révolution de la standardisation et de la productivité dans la construction ?

« La construction ne se transforme pas très vite parce qu’elle n’éprouve pas l’urgence d’autres secteurs. L’agent transformateur, ce n’est pas l’uberisation, mais l’urgence climatique. » — Chloé Clair

Le panel d’innovateurs radicaux réuni par Leonard et animé par Jérémy Bellanger, rédacteur en chef du Moniteur, était composé de Chloé Clair, directrice de l’ingénierie de VINCI Construction, Robin Rivaton (ID Invest) et Olivier Lépinoy (Autodesk). Leurs débats étaient précédés d’une intervention depuis San Francisco de Darren Bechtel (Brick & Mortar), fondateur du principal fonds d’investissement de la Construction Tech.

L’attrait suscité par les Construction Tech est tout récent, et ne se traduit que relativement lentement dans les réalités opérationnelles de métiers que les objectifs de sur-qualité autant que des décennies de patiente optimisation mettent a l’abri d’un disrupteur. Mue par les nouveaux impératifs environnementaux, le souci d’optimiser encore la productivité des chantiers ou encore le virage démographique que devra négocier l’industrie, l’innovation infuse pourtant dans la construction, et « une révolution silencieuse est en cours : les ouvrages ne vont pas se transformer en profondeur, la façon dont on les construit, si.” (Olivier Lépinoy).

Les échanges étaient suivis des pitches de quatre start-up sélectionnées par Leonard pour la diversité de leurs contributions à la transformation de la construction : Converge (France) construit une nouvelle génération de capteurs utiles au suivi de la cure du béton, Modulous (Royaume-Uni) intègre le design, la réalisation et la livraison d’éléments de construction modulaire, Voyage Control (Royaume-Uni) propose d’optimiser la logistique entrante du chantier et Safe.AI (États-Unis) développe une plate-forme autonome créée pour l’industrie des équipements lourds.

Lire aussi
Notre live tweet de la rencontre
Notre live tweet des pitches

Du 21 septembre au 2 octobre 2020, la 3e édition du festival Building Beyond a éclairé le futur des métiers des villes et des territoires. Les enregistrements vidéos de toutes nos rencontres peuvent être consultés sur notre site > Building Beyond

Qui sommes-nous ?

Pour relever le défi de la transformation des territoires et des modes de vie, le groupe VINCI a créé Leonard. Notre objectif ? Fédérer une communauté d'acteurs pour construire ensemble la ville de demain.