Des conducteurs fantôme au volant d’une voiture autonome

Comment réagiriez-vous en vous retrouvant nez-à-capot avec une voiture sans chauffeur à son bord ?

Si le hochement de tête d’un conducteur vous fait comprendre instantanément que vous pouvez traverser, l’équivalent dans le langage d’un véhicule tout automatisé ne va pas de soi. Le constructeur automobile Ford a beaucoup fait parler de lui ces derniers jours en faisant circuler une voiture sans chauffeur dans les rues de Washington D.C. Dérapage incontrôlé ? C’est ce que les observateurs ont cru avant de réaliser que l’expérimentation, menée par l’université Virginia Tech, avait tout de l’opération bien pensée. Un chauffeur « fantôme » était bien assis au volant de la voiture, rendu invisible aux yeux des piétons par un habile déguisement… de siège. Une farce de mauvais goût ? Au contraire, une immersion dans un futur – plus ou moins – proche qui imposera de réinventer le mode de communication entre passants et voitures.

Qui sommes-nous ?

Pour relever le défi de la transformation des territoires et des modes de vie, le groupe VINCI a créé Leonard. Notre objectif ? Fédérer une communauté d'acteurs pour construire ensemble la ville de demain.