Radar – notre sélection de business innovants #20

PlanHub, place de marché pour les prestataires de la construction, reçoit 41 millions de dollars d’investissement

Créée en 2010 en Floride par deux vétérans de la construction, PlanHub développe une plateforme SaaS pour connecter les entreprises générales, les sous-traitants et les fournisseurs lors de la phase d’appel d’offres d’un projet. L’entreprise vient de lever 41 millions de dollars auprès de Mainsail Partners, un fonds d’investissement spécialisé dans le capital-développement pour les éditeurs de logiciels en forte croissance.

La solution développée par PlanHub se présente comme une place de marché, accessible gratuitement pour les entrepreneurs généraux. Via une application, ces derniers peuvent accéder à un réseau de sous-traitants et de fournisseurs, auxquels ils présentent leurs projets et besoins. Les prestataires peuvent ainsi répondre aux appels d’offres de façon simplifiée, via un système d’enchères inversées. PlanHub propose également des outils de suivi de projets pour les chantiers.

La place de marché de PlanHub fédère déjà 300 000 entreprises du secteur de la construction aux Etats-Unis et répertorie plusieurs milliers de nouveaux projets chaque mois. Les 41 millions de dollars levés sont destinés à structurer l’entreprise dans un contexte de très forte croissance. Ils permettront notamment de renforcer la force commerciale et le marketing de l’entreprise, mais une extension de l’activité hors des Etats-Unis n’est pas encore envisagée.

La startup française Data Soluce annonce une levée de plusieurs millions d’euros

Editrice de solutions destinées aux maîtres d’ouvrage du secteur du bâtiment, la startup française Data Soluce vient de réaliser une levée de fonds de plusieurs millions d’euros dont le montant exact n’a pas été dévoilé. Cet investissement a été mené par la Banque des territoires (Caisse des dépôts) et SMABTP, rapporte Le Télégramme.

Depuis sa création en 2016, Data Soluce propose une plateforme technique permettant la centralisation des données liées à un bâtiment, afin d’en simplifier la gestion, tout au long de son cycle de vie, de la conception à la construction, l’usage et la maintenance. La solution a séduit tout particulièrement les acteurs de l’immobilier tertiaire : Korian et Icade font partie de ses principaux clients, aux côtés de collectivités et bailleurs sociaux.

L’une des promesses de la plateforme Data Soluce est la réduction des coûts, par une meilleure utilisation des données et des communications plus fluides  entre les différentes parties prenantes de la gestion des bâtiments. Au-delà du stockage et de la centralisation des informations, Data Soluce développe également des outils et algorithmes permettant d’analyser les données pour détecter et corriger les éventuelles erreurs.

L’entreprise créée à Paris est désormais présente sur trois sites : Quimper (direction), Paris (force commerciale) et Toulouse (équipe technique). La levée de fonds est destinée à étoffer les équipes (une trentaine d’employés aujourd’hui), via de nouveaux recrutements. Un développement aux Etats-Unis est aussi envisagé.

Materr’Up lève 3 millions d’euros pour développer des bétons d’argile

Lancée en octobre 2018 dans les Landes par d’anciens ingénieurs en R&D de Lafarge et Total, la startup Materr’Up a développé une technologie innovante dans le béton : le “Crosslinked Clay Cement” (3C). Ce procédé permet de convertir des terres excavées et de l’argile en béton bas carbone. Le ciment d’argile, qui fait office de liant, permet de générer une réduction de 50 à 80% des émissions de CO2 liées à la production de béton, tout en apportant des performances thermiques et esthétiques identiques à des bétons classiques.

La technologie 3C se décline sous la forme de deux solutions constructives:

le béton d’argile, un béton autoplaçant à base d’argile de carrière

le béton de site, un béton autoplaçant à base de terres d’excavation.

Appliquée au béton de site, la solution de Materr’UP permet également le réemploi de déchets, dans le cadre d’un processus circulaire : les déblais issus du chantier sont intégrés au ciment.

L’entreprise doit désormais passer de l’étape du prototype au stade semi-industriel. Pour cela, elle vient de réaliser un premier tour de financement d’un montant de 3 millions d’euros. Materr’Up et ses fondateurs ont su convaincre le fonds d’investissement Sofimac Innovation, spécialisé dans le numérique, les sciences de la vie, les sciences de l’ingénieur et les écotechnologies, ainsi que trois fonds locaux Aquiti Gestion, Irdi Soridec Gestion et Argiduna Capital.

Une usine pilote sortira de terre en 2021 en Nouvelle-Aquitaine : elle permettra à l’entreprise de passer de quelques dizaines à plusieurs milliers de tonnes de béton produites.

Qui sommes-nous ?

Pour relever le défi de la transformation des territoires et des modes de vie, le groupe VINCI a créé Leonard. Notre objectif ? Fédérer une communauté d'acteurs pour construire ensemble la ville de demain.