Radar – notre sélection de business innovants #21

La startup française Syslor lève 1 million d’euros pour démocratiser la réalité augmentée sur les chantiers

Lancée à Metz en 2017, Syslor est une startup spécialisée dans la cartographie des réseaux enterrés et dans leur visualisation grâce à la réalité augmentée. Elle vient d’annoncer une levée de fonds d’un million d’euros, auprès de plusieurs investisseurs, parmi lesquels Eurovia Innovation Venture, structure d’investissement créée en 2020 afin de répondre aux besoins financiers de startups en phase d’amorçage. Aux côtés de cette filiale du groupe VINCI, figurent au tour de table de l’entreprise Bpifrance, Fayat Acceleration Startups, structure d’investissement du groupe de BTP Fayat et le fonds d’investissement régional Groupe ILP.

Syslor vise le million d’euros de chiffre d’affaires pour l’année prochaine, grâce à ses différents outils :

  Syslor Récolement, qui permet de modéliser et cartographier les réseaux enterrés de classe A, à partir d’une vidéo et sans géomètre, 

  Syslor Réalité Augmentée, qui permet de visualiser en réalité augmentée la localisation des réseaux existants et en projet, une technologie mise en œuvre par Avus, le scanner en réalité augmentée des réseaux souterrains né du parcours Intrapreneurs de Leonard, 

  Syslor Implantation, qui facilite la mise en place des bordures en fonction de points identifiés et qui permet de relever des points au sol et de créer des décalages pour l’implantation. 

Le montant rassemblé lors de cette levée de fonds permettra à l’entreprise de continuer à recruter pour étoffer l’équipe, composée de 14 personnes actuellement.
 

1 milliard de dollars pour réinventer les parkings

La startup américaine REEF Technology vient de lever 700 millions de dollars pour transformer le réseau de parking et garages qu’il gère aux Etats-Unis et en Europe en autant de “hubs de voisinage”. La somme provient de Mubadala Capital, une société d’investissement appartenant au gouvernement d’Abou Dabi, de Softbank Vision, d’Oktree, d’UBS Asset Management et de Target Global, un fonds d’investissement berlinois. A ces 700 millions de dollars s’ajoutent 300 millions, fournis par Neighborhood Property Group pour constituer une co-entreprise destinée à l’acquisition de parkings aux Etats-Unis et en Europe. 

A l’origine, REEF était une startup de Floride nommée ParkJockey, spécialisée dans les outils et technologies de gestion des parkings. Depuis plusieurs années, l’entreprise a largement étendu ses activités et a développé au cœur de vingt villes américaines une centaine de “restaurants fantômes” qui alimentent les plateformes de livraison de repas comme Uber Eats et Deliveroo. En parallèle, REEF a noué des partenariats avec des acteurs de la logistique (comme DHL pour un service de livraison à vélos électriques), de la santé (avec l’installation de cliniques et de centre de test COVID éphémères), de l’agriculture urbaine ou de la recharge de véhicules électriques. L’entreprise compte 15 000 employés.

L’objectif de REEF est désormais de maximiser l’usage de ses 4 500 espaces, afin d’en faire à la fois des lieux de production, des hubs logistiques et des destinations pour les habitants alentour, via des services, des commerces et du divertissement. Cette levée de fonds record devrait lui permettre d’atteindre rapidement les 10 000 parkings en gestion.

La solution de suivi des chantiers BulldozAIR lève 4 millions d’euros

BulldozAIR, un éditeur d’outils permettant aux acteurs du BTP de suivre les avancées des chantiers et leur conformité, vient d’annoncer un tour de table de 4 millions d’euros, réunis auprès de PROBTP Innovation et d’Anaxago. Ce montant intègre 900 000 euros de dette et d’avances remboursables.

Cette startup parisienne, créée en 2013, est passée par le célèbre incubateur américain YCombinator, qui lui a permis d’affiner son modèle et la proposition de valeur de son logiciel. La solution de BulldozAIR, commercialisée sur un modèle SaaS, sur abonnement, permet aux différents acteurs des chantiers de documenter facilement leurs avancements, afin de mieux collaborer entre eux. La solution a déjà séduit de nombreux grands groupes comme VINCI, Carrefour, EDF, la SNCF ou encore la RATP, mais l’entreprise cible aussi les petites entreprises du BTP.

Cette levée de fonds est destinée à accélérer le développement de nouvelles fonctionnalités et le développement international : déjà présent au Maroc, BulldozAIR entend se concentrer sur l’Asie et l’Afrique dans un premier temps. Les effectifs – 20 actuellement – devraient également doubler.

Qui sommes-nous ?

Pour relever le défi de la transformation des territoires et des modes de vie, le groupe VINCI a créé Leonard. Notre objectif ? Fédérer une communauté d'acteurs pour construire ensemble la ville de demain.