Radar – notre sélection de business innovants #22

La startup finlandaise Betolar lève 2 millions d’euros pour ses matériaux circulaires et neutres en CO2

Basée à Kannonkoski, en Finlande, Betolar développe depuis 2016 des geo-polymères permettant de remplacer le ciment dans certaines infrastructures. L’entreprise vient d’annoncer une levée de fonds de 2 millions d’euros, portée par trois fonds finlandais : Voima Ventures (un fonds deep tech), Taaleri Sijoitus Oy (un fonds d’impact) et Valve Ventures.

La production des matériaux innovants, conçus par Betolar à partir de déchets industriels, émet jusqu’à 90% de CO2 de moins que  des ciments traditionnels. Dans le cadre d’un processus circulaire, Betolar revalorise les déchets issus des secteurs miniers, forestiers ou métallurgiques (cendres, boues rouges, laitier de haut fourneau…) en les intégrant à ses produits, tout en garantissant des propriétés analogues à celles des matériaux de construction traditionnels.

L’entreprise s’apprête à débuter leur production en collaboration avec l’un des leaders finlandais de la production de ciment et mène en parallèle différents projets pilotes avec des industriels suédois et estoniens. A plus long terme, la startup cible tout particulièrement l’Asie et le marché indien, deux fois plus important que le marché européen.

20 millions de dollars pour Chooch.ai et sa technologie de “computer vision”

Comme le rapporte le site Techcrunch, la startup américaine Chooch.ai vient de lever 20 millions de dollars auprès du fonds singapourien Vickers Venture Partners, ainsi que des fonds américains 212, Streamlined Ventures, Alumni Ventures Group et Waterman Ventures. Au total, l’entreprise a levé 25,8 millions de dollars depuis sa création en 2015.

Chooch.ai met à la disposition des industriels ses algorithmes de reconnaissance d’image en temps réel, afin de répondre à de nombreux cas d’usages. L’entreprise opère notamment dans le domaine de la construction, pour assurer la sécurité des chantiers et des employés. Ses outils de reconnaissance visuelle permettent par exemple de vérifier que tous les ouvriers portent bien leurs équipements de protection individuelle.

 La startup emploie actuellement 22 employés répartis entre les Etats-Unis, l’Inde et la Turquie et fournit 18 clients. La levée de fonds va permettre d’étoffer l’équipe et de recruter des ingénieurs et data scientists, et de constituer une équipe commerciale internationale.

Autodesk s’offre Spacemaker pour 240 millions de dollars

Spacemaker AI, une plateforme de “generative design” membre de notre programme CATALYST, vient d’annoncer son rachat par Autodesk pour 240 millions de dollars. L’annonce illustre le potentiel de l’intelligence artificielle appliquée à l’architecture (lire notre article à ce sujet) et plus généralement au domaine de la construction.

 Fondée par Håvard Haukeland, Carl Christensen et Anders Kvale en Suède, Spacemaker emploie 115 personnes. Ses outils proposés en mode SaaS aux architectes, promoteurs et urbanistes mettent à profit les modèles d’intelligence artificielle pour accélérer et optimiser la planification et la conception des projets.

En octobre, Stanislas Chaillou, architecte et data scientist chez Spacemaker AI, exposait d’ailleurs au public de Building Beyond sa vision des services rendus par l’intelligence artificielle aux architectes et aux aménageurs.

Il est prévu que Spacemaker demeure une unité autonome au sein d’Autodesk après l’acquisition.

Qui sommes-nous ?

Pour relever le défi de la transformation des territoires et des modes de vie, le groupe VINCI a créé Leonard. Notre objectif ? Fédérer une communauté d'acteurs pour construire ensemble la ville de demain.