Réindustrialisation décarbonée : à chaque territoire sa trajectoire ?

Souveraineté industrielle, respect des engagements de réduction des émissions de CO2, opportunités d'emplois... Les enjeux de la réindustrialisation des territoires sont multiples. Tour d'horizon de publications inspirantes sur le sujet.

Souveraineté industrielle, respect des engagements de réduction des émissions de CO2, opportunités d’emplois… Les enjeux de la réindustrialisation des territoires sont multiples. Si les technologies numériques permettent d’ envisager un renouveau industriel plus propre, plus sobre, plus flexible, il apparaît cependant peu probable que le modèle de l’usine 4.0 puisse s’appliquer de manière pertinente à tous les territoires. Les enquêtes de terrain comme les études historiques montrent en effet qu’en matière d’industrialisation, les compétences et la culture locales autant que le passé industriel déterminent, en partie, le succès des projets de relance ou d’implantations. Voici une sélection de ces travaux de recherche qui éclairent les dynamiques contrastées de la renaissance industrielle.

#Rapports et études

Regards croisés sur les territoires industriels – Pour un dialogue entre fonction économique, capital social et héritage matériel

En 2018, l’Agence nationale de la cohésion des territoires a publié ce volume de la collection « En détail » du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) pour contribuer à la réflexion de la mission « Territoires d’industrie » initiée par le Premier Ministre. Les contributions des experts de l’ANCT, croisées avec celles de jeunes chercheurs, retracent 50 ans de mutations industrielles en France, et s’attachent à montrer les liens entre industrie et enjeux sociaux et économiques locaux, cartes à l’appui, comparant notamment le tissus industriel de la France à celui de ses proches voisins européens.

CGET

> Ces territoires qui cherchent à se réindustrialiser

Cette note issue des travaux de l’Observatoire des Territoires d’Industrie publiée en 2021 retient que la mémoire des situations de coordination économique antérieure réussies est le véritable patrimoine du territoire. Ses auteurs (acteurs de terrains et chercheurs universitaires) estiment que le développement d’un territoire dépend d’abord de la capacité de ses acteurs à identifier et mobiliser ses ressources latentes, hu­maines principalement, liées aux compétences individuelles comme collectives, tech­niques comme organisationnelles.

La Fabrique de l’Industrie

> Dépendances industrielles – Renforcer l’industrie française pour mieux affronter les crises

Ce rapport de Trendeo pour la Banque des territoires est une mine de données, internationales et nationales. On y trouve notamment les taux d’importations des consommations intermédiaires, les taux de dépendance par secteur industriel, par pays; et un zoom très détaillé sur les dynamiques industrielles en France.

Trendeo – Banque des territoires

> Update of the 2020 Industrial Strategy
Comment la pandémie modifie-t-elle la stratégie industrielle européenne ? La Commission européenne répond en un jeu de questions/réponses. Parmi les leçons les plus importantes de la pandémie : la mise en lumière des dépendances industrielles stratégiques du marché unique européen.

Commission européenne

> Industry 4.0, a revolution that requires technology and national strategies
Les deux auteurs de cet article, chercheurs et responsables de départements d’ingénierie dans deux universités anglaises, conduisent une analyse systématique des stratégies nationales en faveur de l’industrie 4.0 (dont ils rappellent les concepts) d’une liste étendue de pays : Belgique, Danemark, France, Italie Japon, Pays-Bas, Chine, Portugal, Singapour, Corée du sud, Espagne, Royaume-Uni et Etats-Unis.

Survey and State of the Art

> Localised capabilities as intermediating factors in the transition from the old to a new development path : the case of post-socialist industrial towns
Trois chercheurs de l’Institut de géographie et de management du territoire de l’université de Cracovie se sont livrés à une analyse comparée de l’histoire récente de trois villes industrielles polonaises. Ils en retirent notamment le constat que la réussite des villes historiquement liées à un secteur industriel dépend davantage de la présence de compétences généralistes, accompagnées de certaines compétences spécialisées, davantage que de la présence de compétences spécifiques à un secteur donné. Serait essentielle la capacité à « bricoler » et s’adapter rapidement à une nouvelle donne industrielle.

Moravian Geographical Reports

> Understanding towns: industry analysis
L’office national de la statistique britannique met à disposition du public une synthèse du tissus industriel des villes anglaises et galloises, qui distingue différents niveaux de développement technologiques, différentes typologies d’industries, cartes et taleaux à l’appui… et pointe le fait que les villes dont la structure industrielle est différente de la structure moyenne observée à l’échelle nationale montrent une croissance en emplois plus forte.

Office for National Statistics

#Points de vue

> How The Pandemic Is Driving The Move To Industry 4.0
Mike Sapey, Global Vice President of Solution Management, Digital Manufacturing SAP Labs, témoigne dans cette tribune publiée dans Forbes, des avantages des changements induits par la numérisation rapide de certaines entreprises manufacturières aux prises avec les contraintes de la pandémie (distanciation, manque de personnel, redistribution des flux logistiques, difficultés d’approvisionnement…). Il en retire la recommandation pour l’industrie de standardiser le plus possible ses procédés, grâce au numérique, de manière à rendre les opérations, d’un site à l’autre, plus flexibles.

Forbes

> The importance of focusing on jobs and fairness in clean energy transitions
Le secteur de l’énergie est l’un de ceux que la transition environnementale va le plus affecter. Au niveau global, 14 millions d’emplois nouveaux pourraient être créés, et 5 millions perdus (dans le secteur de la production d’énergies fossiles) d’ici 2030, selon le scénario « Net-Zero Emissions by 2050 » de l’Agence internationale de l’énergie. Les deux auteurs de cet article (Laura Cozzi, Chief Energy Modeler; Brian Motherway, Head of Energy Efficiency) se penchent en détail sur la dimension sociale de cette transition.

AIE

> Décarbonation de l’économie : les défis de l’industrie lourde
Deux responsables du service Industrie de l’ADEME rappellent que pour atteindre les objectifs de la Stratégie nationale bas carbone, il faut diminuer de 81 % les émissions de l’industrie, sachant que l’industrie lourde représente à peu près les trois quarts de ces émissions. Ils invitent à renforcer les initiatives capables de réduire les émissions de cette dernière, que les systèmes des quotas ne suffisent pas à affecter significativement.
The Conversation

Cet article a été publié dans le cadre de la newsletter Leonard de décembre 2021 : « Relocalisations, réindustrialisation : quelle renaissance industrielle dans les territoires ? ». Retrouvez cette Newsletter dans son intégralité ici et abonnez-vous pour recevoir les prochaines en suivant ce lien.

Que faisons-nous ?

Pour relever le défi de la transformation des territoires et des modes de vie, le groupe VINCI a créé Leonard. Notre objectif ? Fédérer une communauté d'acteurs pour construire ensemble la ville de demain.