Un monde à entreprendre : découvrez notre year book 2020-2021

Ce year book est un exercice de rétrospective ; il donne à voir nos réalisations des mois passés. Il a aussi un objectif pour la période qui s’ouvre : celui d’appeler les acteurs du futur des villes et des infrastructures à contribuer à cette aventure exigeante et enthousiasmante, ouverte par Leonard.

L'année 2020 en tendances : un monde à entreprendre by Leonard on Scribd

Rien ne s’est passé comme prévu en 2020 

Quelques semaines avant le début de 2020, nous vous proposions de découvrir avec nous les mécanismes de la disruption. Nous n’avions pas anticipé quelles ruptures le coronavirus allait introduire dans le quotidien de milliards d’êtres humains et dans les métiers de ceux qui conçoivent, construisent et opèrent les villes et les infrastructures.

Rupture. Le mot est dit. Et c’est avec les concepts de rupture, de continuité et de transformation qu’il nous faut déchiffrer les enjeux de ce début d’année 2021, en nous gardant avant tout des conclusions hâtives. Rupture pour identifier ce qui appartiendra définitivement au « monde d’avant », pour reprendre l’expression forgée dans la sidération des premières semaines de confinement. Continuité, car les enjeux auxquels nous faisons face demeurent : impératifs climatiques et environnementaux, inégalités sociales, migrations globales vers les métropoles, etc. Transformation parce que c’est souvent la vertu des crises : elles accélèrent les mutations en cours. Il suffit de penser au télétravail, à l’éthique de la sollicitude, au dépassement de la dualité nature/civilisation, à la montée en puissance du numérique dans tous les aspects de nos économies.

Pas de conclusion hâtive en effet – car nous nous heurtons aux limites de la prédictibilité – mais une posture résolument tournée vers l’action.

« Je hais ces cœurs pusillanimes qui, pour trop prévoir les suites des choses, n’osent rien entreprendre ! » — Molière

Entreprendre, c’est ce projet qu’il nous faut veiller à animer, à nourrir. Entreprendre, pour sortir de la crise, entreprendre pour innover, entreprendre pour préparer le long terme.

Nous avons rassemblé dans ce volume un aperçu de l’activité de Leonard au cours de l’année 2020. Perturbée par la crise sanitaire, cette année nous a poussés à nous adapter pour continuer à remplir nos missions : mission de veille de la façon dont se transforment les villes, les infrastructures et leurs métiers, mission de prospective pour mettre en cohérence ces tendances autour des scénarios dessinant des opportunités pour les années à venir, mission d’innovation pour accompagner les entrepreneurs dans leurs ambitions de développement de nouvelles solutions.

Peut-on proposer un bilan optimiste de ces derniers mois ? Je le pense.

Les quelques deux cents penseurs, experts, entrepreneurs dont Leonard s’est entouré cette année nous proposent leurs interpellations et leurs convictions, leurs esquisses de voies à construire. Les quarante-quatre projets innovants que nous avons sélectionnés parmi quelque trois cent cinquante candidatures pour rejoindre nos quatre programmes d’accompagnement témoignent de la capacité des acteurs économiques à porter des solutions innovantes pour répondre à nos enjeux de transformation.

Les mois qui viennent demeurent incertains ; ils exigent gravité et efforts. Néanmoins, à la fois dans l’éclairage et dans l’action, c’est cette mobilisation, cet optimisme que je veux retenir. C’est avec cet état d’esprit que je vous invite à vous plonger dans ces pages.

Puissiez-vous y trouver du nouveau.

— Julien Villalongue, directeur de Leonard

Au sommaire de notre year book 2020

1. Accélérations

  • Histoires d’entrepreneurs
  • Parcours Intrapreneurs
  • Programme SEED
  • Programme CATALYST
  • Cinq questions à Guillaume Bazouin, responsable des programmes d’accélération
  • Parcours IA
  • Rendez-vous à Berlin

2. Transformations

  • Not lost in transition
  • Leonard, ouvroir d’imaginaires
  • Études, collections, analyses de tendances : le futur à la loupe
  • Résilience climatique : visions d’architectes
  • Building Beyond & « 30 minutes pour demain » : une communauté très inspirée

3. Analyses

  • 11 mots qui nous parlent du futur
  • La mobilité prend la clé des champs
  • Des écosystèmes naturels au service de la ville
  • Remote : l’art de travailler à distance
  • Clean Tech et Climate Tech : l’heure de vérité
  • La mobilité électrique, enfin
  • Résilience : cultiver la flexibilité des infrastructures

4. Aspirations

Qui sommes-nous ?

Pour relever le défi de la transformation des territoires et des modes de vie, le groupe VINCI a créé Leonard. Notre objectif ? Fédérer une communauté d'acteurs pour construire ensemble la ville de demain.