VivaTech 2019 : des challenges pour innover entre corporates et startups

Pour la deuxième édition du festival Building Beyond, Leonard, La Fabrique de la Cité et la Fondation VINCI pour la Cité ont réuni pendant deux semaines 70 faiseurs de villes, chercheurs, architectes, ingénieurs et artistes pour questionner les échelles des villes et penser ainsi l’avenir des territoires et des infrastructures. Deuxième événement mondial en nombre de start-ups présentes, VivaTech a l’ambition de réunir l’ensemble de l’écosystème start-up. Lydia Babaci-Victor, Guillaume Jarlot de VINCI Énergies sont revenus sur les temps forts de Vivatech, en compagnie des startups Rovensa et Lemon Tri.

Vivatech VINCI Énergies

Vivatech, un temps fort pour VINCI

Pour Guillaume Jarlot, chef du projet Vivatech VINCI, le but de la participation de VINCI Energies à Vivatech était quadruple : acculturer les équipes à la méthodologie de l’écosystème, s’ouvrir à l’international, mettre en avant VINCI comme un acteur majeur de l’innovation et créer des synergies au sein du groupe. De grands groupes clients, comme Michelin, ont ainsi découvert une capacité d’innovation qu’ils ne soupçonnaient pas jusqu’alors et ont aussi compris la dynamique transversale du groupe.

“Le but de Vivatech, c’est de sortir du pitch traditionnel”, explique Lydia Babaci-Victor, directrice de l’innovation chez VINCI Energies. A l’occasion de l’édition 2019, VINCI Energies fut une des entreprises a porté un challenge promettant aux startups lauréates un partenariat privilégié pour développer leur idée. Les challenges sont organisés autour de différentes thématiques identifiées autant par Vivatech que par les grands groupes comme VINCI.

Mieux recycler dans les lieux de transit avec Lemon Tri

En guise d’introduction, Elliot Nakache, business developer chez Lemon Tri,  a rappelé qu’à Paris, une bouteille sur dix seulement est triée hors des domiciles dû à un manque de pédagogie autant qu’au manque de matériel. Un retard que Lemon Tri tente de combler avec sa gamme d’équipements spécialisés pour le tri hors foyer. Les mobiliers trient à la place de l’utilisateur et stockent les déchets tout en donnant un incentive à l’utilisateur – un jeton de réduction, un message, etc. Lemon Tri récupère ensuite les déchets pour les envoyer dans des filières industrielles après les avoir préparés et conditionnés, garantissant ainsi la traçabilité.

La startup Lemon Tri a remporté le premier challenge proposé par TG concept, équipementier d’aéroports, sur le recyclage des déchets dans le milieu aéroportuaire. De nombreuses bouteilles pleines sont confisquées aux contrôles de sûreté des aéroports, rendant difficile toute opération de tri et compliquant le travail du personnel d’entretien. Lemon tri a mis en place une machine capable de séparer le liquide de l’emballage, puis de broyer les emballages, tout en distribuant des réductions sur certains produits de l’aéroport aux voyageurs recycleurs. Le projet a reçu le prix du public et serait complémentaire aux compétences du client TG concept.

Un robot tout-terrain pour surveiller les sites industriels

Rovensa a quant à lui remporté le challenge de RTE sur l’asset management avec son robot capable de surveiller les lieux industriels à la place d’un système de caméras. Thomas Estier, cofondateur de Rovensa, rappelle que la surveillance de ces lieux est aujourd’hui effectuée par des caméras, une solution coûteuse et peu efficace puisqu’elle nécessite une intervention humaine pour chaque anomalie détectée.

Rovensa a alors mis au point un robot sur roues capable de surveiller ces espaces à la place d’un système de caméras. Doté de la mobilité d’un robot marcheur, il est plus efficace énergétiquement que les chenilles, tout en étant capable de surmonter n’importe quel obstacle. Le robot scanne en 3D son espace pour mieux y repérer des anomalies et contacter en cas de besoin des personnes capables d’intervenir.

Ces deux solutions sont les deux lauréates des 5 challenges portés par VINCI Energies à Vivatech.

Qui sommes-nous ?

Pour relever le défi de la transformation des territoires et des modes de vie, le groupe VINCI a créé Leonard. Notre objectif ? Fédérer une communauté d'acteurs pour construire ensemble la ville de demain.