Radar – notre sélection de business innovants #26

Quelles ont été les plus importantes levées de fonds pour la proptech américaine en 2020 ?

En ce début d’année, le site The Real Deal, spécialisé dans l’immobilier new-yorkais, revient sur les levées de fonds qui ont marqué le secteur de la proptech aux Etats-Unis en 2020. Le site liste ainsi dix tours de table majeurs, pour un total de 2 milliards de dollars levés.

Le plus important d’entre eux est celui de Reef Technologie, avec 700 millions de dollars levés (lire notre Radar #21). Ce spécialiste de la gestion et de la valorisation des parkings, créé en 2013, est notamment soutenu par le fonds Softbank. Vient ensuite Pacaso, tout juste créé, qui a levé 17 millions de dollars en capital et 250 millions en dette afin de démocratiser l’achat de résidences secondaires avec un modèle de propriété partagée. En troisième place du podium, figure le courtier en crédit immobilier Better.com, valorisé 4 milliards de dollars après sa levée de fonds de 200 millions en 2020.

Viennent ensuite :

  • Sonder (spécialiste de la location courte durée sur les plateformes comme Airbnb), avec 170 millions de dollars levés
  • Procore (logiciel de gestion des chantiers), avec 150 millions de dollars.
  • States Title (solution de gestion des prêts immobiliers), avec 123 millions de dollars
  • Vacasa (gestionnaire de locations de vacances), avec 108 millions de dollars
  • Homeward (solution de financement immobilier), avec 105 millions de dollars
  • LendingHome (solution de financement immobilier) avec 75 millions de dollars
  • Orchard (solution de financement immobilier) avec 69 millions de dollars

Outre SoftBank, les fonds les plus actifs dans ces tours de table sont les fonds spécialisés Navitas Capital et Zigg Capital, ainsi que les généralistes Founders Fund et Greycroft.

Challenge Start-Up Construction Tech : les lauréats sont…

71 startups se sont portées candidates pour la troisième édition du Challenge Start-Up Construction Tech organisé par Reed Expositions et le Gimélec, dont le but est d’identifier et valoriser les entreprises proposant des innovations dans le domaine de la construction et de l’immobilier.

Le jury d’experts a désigné cinq lauréats pour 2020 :

  • Qarnot Buildings, qui utilise la chaleur dégagée par les serveurs pour chauffer écologiquement des bâtiments. La startup a également développé un logiciel de gestion énergétique pour les bâtiments.
  • Keyclic, une plateforme collaborative qui simplifie la gestion d’incidents pour les syndics et promoteurs immobiliers.
  • Art & Fact Innovation, qui conçoit une nouvelle génération de pylônes télécoms, conciliant gains d’efficacité pour les opérateurs et embellissement urbain.
  • Panga, une solution de smart city et de smart building.
  • Rebartek AS, une startup norvégienne qui préfabrique des barres d’armature grâce un robot.

Trois mentions spéciales ont également été décernées par le jury :

  • Cueillette urbaine, qui propose aux entreprises la vente et l’exploitation de fermes urbaines écologiques clés en main.
  • Bioxegy, spécialiste du biomimétisme au service de la R&D.
  • Weavair, une entreprise canadienne qui édite un logiciel et des capteurs intelligents pour les systèmes de distribution de l’air.

En Allemagne, COBOD imprime en 3D un immeuble de 3 étages

Le fabricant danois COBOD s’est spécialisé dans les technologies d’impression 3D appliquées à la construction. Après avoir construit en 2017 à Copenhague l’un des premiers bâtiments imprimés en 3D en Europe (“The BOD”, pour “Building on Demand”), COBOD a finalisé en 2020 le chantier du premier immeuble résidentiel imprimé en 3D en Allemagne, à Beckum, avec un bâtiment de deux étages.

Fin 2020, l’entreprise a débuté un nouveau chantier à Wallhausen, également en Allemagne, en partenariat avec PERI, spécialiste des coffrages et échafaudages. Il s’agit cette fois-ci d’un immeuble résidentiel de trois étages dont les murs sont imprimés en 3D. L’imprimante BOD2, utilisée pour sa construction, affiche une vitesse maximale de 100 cm/seconde soit l’équivalent de 10 tonnes de béton par heure.

Ce bâtiment représentera une surface de 380 m2 et intégrera cinq appartements destinés à la location : il sera le plus grand immeuble résidentiel imprimé en 3D en Europe et permettra de démontrer à grande échelle les possibilités offertes par l’impression 3D en matière de construction.

Qui sommes-nous ?

Pour relever le défi de la transformation des territoires et des modes de vie, le groupe VINCI a créé Leonard. Notre objectif ? Fédérer une communauté d'acteurs pour construire ensemble la ville de demain.